AURORA



AURORA


Aux Éditions de l'Épée (format numérique)


Couverture numérique 23.06.2017


Tout s’annonçait pourtant bien, en cette rentrée à la Sorbonne. J’étais acceptée dans la prestigieuse Ecole Pratique des Hautes Etudes pour une thèse en langues sémitiques et hébraïques. 
La promesse d’années d’études éclatantes, à moi les secrets des civilisations disparues ! Et puis... 
Et puis Yann a débarqué dans ma vie. 50 ans, 1m80, yeux bleus, cheveux argent coupés ras, blouson de cuir, énorme moto. 
Avec une histoire invraisemblable de parchemins vieux de plusieurs millénaires à traduire, pour lesquels il avait besoin de moi. 
Parchemins qu’il aurait piqués dans les réserves secrètes du Vatican. Oui, parce qu'en plus il est prêtre! 
Au début, j’ai cru à un bizutage organisé par ma directrice de thèse. La traduction des parchemins allait sûrement aboutir à « Bravo, Aurore! » ou « Bienvenue dans les meilleures années de ta vie ! » 
Mais dans la bibliothèque de l’université, le livre que je venais chercher a été détruit. 
Et les deux bibliothécaires atrocement torturés avant d’être tués, par une créature terrifiante qui m’appelle « Aurore chérie » et m’explique que nous allons faire équipe.
Moi, je ne suis pas croyante, Dieu et les anges, ça ne me dit rien. Mais je le sais maintenant, les démons, eux, existent. 
Et le pire d’entre eux, Asmodeus, un des rois de l’Enfer, vient de m’obliger à faire alliance avec lui.


Où le trouver :
Kobo - FNAC
7Switch
Et toutes les bonnes plates-formes numériques !



Laisser un petit mot :
N'hésitez pas à m'envoyer un commentaire ou retrouvez-moi directement sur ma page Facebook !

Roxane Dambre


2 commentaires:

  1. Salut,

    Je viens de terminer Aurora et comme tous tes précédents romans je l'ai dévoré! (Au fait, je peux te tutoyer? désolé si je suis un peu trop familière...)

    Aurora est différent, notamment parce qu'il y a les points de vues de chacun des personnages, je trouve ça génial cela permet d'ailleurs de mieux comprendre le resenti et l'importance de la mission pour chacun d'entre eux. Dans Scorpi et Animae j'ai tout autant aimé le fait qu'il n'y ai qu'un seule point de vue. Ce n'était pas trop dérangeant Charlotte et Lou étaient déjà assez atypique et amusante à elles seules ;) Mais du coup, je me demandais si tu t'essayais à un nouveau style d'écriture ou bien si c'était simplement pour Aurora parce que tu trouvais cela plus simple ou plus intéressant?

    Aussi, bien que l'intrigue soit toujours fantastique j'avais l'impression que l'atmosphère en elle même était différente. Bon après ça, chacun le perçoit comme il veut. Mais je pense que c'est parce que contrairement aux autres sagas où les couples étaient bien défini dans ce roman on se pose même la question de s'il y aura une romance. Cela changerait par rapport au autre mais l'histoire est bien assez passionnante sans que la romance soit fondamentale, bon bien sûr je trouverais ça cool qu'il y en ait une dans cette univers là (sachant que leur journée sont quand même assez chargé sans cela).
    D'ailleurs as-tu prévue une suite? En soit je pense que cela pourrait se finir comme ça, mais il y a encore des choses à découvrir avec cette joyeuse petite bande atypique ah ah. Bah oui, déjà j'ai beaucoup aimé que le roman se finisse sur un "ta gueule" (je ne considère pas cela comme un véritable spoil mais ne sait-on jamais, je m'excuse tout de même si quelqu'un qui n'avait pas encore lu le roman venait à lire ce commentaire). C'était vraiment très très amusant. Et aussi maintenant que Aurore est "amie" avec Dieu j'ai bien envie de voir ce qu'il va lui arriver! Surtout en sachant qu'Asmodeus a décidé de rester à leur côté.
    Oh et tu sais au moment où elle se réveille à la fin, si j'ai bien compris Dieu est à ses côtés même si elle ne le voit pas? C'est l'impression que j'ai eu. Ce point là reste quand même très vague sans qu'il n'y ait vraiment de précisions (c'est pourquoi je pense qu'il y aura un tome deux... enfin j'aimerai bien ^w^). Bref. Tout ça pour te demander si quand Hariel et Asmodée se dispute et qu'Aurore dit avoir l'impression de voir deux de ses enfants se chamailler c'est en partie dû au ressenti de Dieu?
    Oh! Et je trouve que Dieu fait très "jeun's" (je sais pas trop comment ça s'écrit du coup j'espère que c'est compréhensible hé hé) quand il parle a Hariel (au moment où il se réveille et qu'il sauve Aurore) ça sonnait comme deux copains qui se parlait dans le genre: "hey copain! Ta protégée est en danger? Ok compte sur moi pour la sauver! Surtout qu'elle me fait bien marrer!". Bon j'exagère un petit peu... Mais c'était drôle!

    Dans tous les cas, j'ai vraiment vraiment adoré! Tes écrits sont toujours prenant et extrêmement amusant, je t'avoue que j'explose parfois de rire, ça inquiète d'ailleurs beaucoup mon entourage ah ah.


    PS(1): J'ai beaucoup utilisé les mots "drôle" et "amusant" j'espère que ça ne fait pas trop de répétitions et qu'il n'y a pas trop de fautes d'orthographes ah ah!

    PS(2): J'espère que j'ai pas trop raconté ma vie aussi ^^' et merci pour ce fauleux nouveau roman!

    RépondreSupprimer
  2. Bonjour Eva,

    Merci beaucoup pour ce long et beau message, ça fait drôlement chaud au coeur ! ^^
    Pour Aurora, les points de vue multiples se sont imposés pour avoir des visions et des éclairages différents de ce qui se passait (et surtout, seul Asmodée peut voir les anges, donc le point de vue unique d'Aurore aurait été limitant pour faire intervenir Hariel et Michel). Je le referai si cela s'impose dans de prochains romans. Affaire à suivre ! :)

    Je crois aussi que c'est ma phrase de fin préférée dans toutes les phrases de fins que j'ai écrites jusqu'à présent !
    Et pour l'interprétation finale, je la laisse au soin du lecteur (mais la tienne me semble très bien !). ;)

    Encore merci, ton message me fait super plaisir !!

    RépondreSupprimer